Dr Mohamed Ould Maouloud

BIOGRAPHIE

MAOULOUD 2019

Dr Mohamed Ould Maouloud

50 années d’engagement au service du peuple mauritanien

Voilà un demi-siècle que Mohamed Ould Sidi Ould Maouloud faisait ses premiers pas de dirigeant en se mettant au service des élèves mauritaniens de 1970 à 1972 en tant que responsable à l’organisation  du Comité Provisoire d’Action Scolaire du Secondaire (CPASS). Il s’agissait d’une structure clandestine d’encadrement des luttes des élèves pour l’amélioration de leurs conditions de vie et d’études.  Dans ce cadre, il sera le Président de la délégation des élèves du lycée National à Nouakchott lors du dialogue avec le Ministre de l’enseignement secondaire en 1972 M. BA Mamadou Alassane. 

Parallèlement à ses activités scolaires Ould Maouloud militait au Mouvement National Démocratique, principale force politique de contestation de l’époque où son leadership et ses talents d’organisateur ne tarderont  pas à être remarqués. Ainsi, Il sera coopté dans l’instance dirigeante de ce mouvement en 1972 alors qu’il n’avait pas encore vingt ans. Il assumera des responsabilités de plus en plus importantes en son sein jusqu’en 1975 et dirigea l’opposition à la décision de dissolution  du Mnd et d’intégration au PPM, le parti-État.

Après le sabordement du MND, Mohamed Ould Sidi Ould Maouloud et ses amis ne s’avoueront pas vaincus. Ils entameront alors le processus de reconstruction de cette organisation dont Il deviendra, à partir de 1976, le principal dirigeant. Il est  de tous les combats pour la défense de la souveraineté, de l’indépendance, et de l’unité nationales. Il fut même contraint à l’exil en France, avec certains de ses camarades, de 1989 à 1991 en raison de son opposition à la dérive raciste du pouvoir militaire. Ces combats le conduiront aussi  à l’emprisonnement à Tichitt en 1995, suite aux émeutes du pain qui avaient secoué certaines villes du pays.

 

 

Mohamed Ould Sidi Ould Maouloud deviendra tout naturellement Président de l’Union des Forces de Progrès (UFP) après la dissolution du MND en 1998 passant ainsi de l’ombre à la lumière.  Pour enraciner davantage la démocratie naissante dans notre pays, il prit l’initiative du dialogue avec le pouvoir du Président Ould Taya. Ces discussions déboucheront sur les premières réformes électorales de 2000 et 2001 qui favoriseront, pour la première fois, l’entrée  de l’opposition au parlement et le contrôle de plusieurs grandes municipalités

En 2007, il se présenta à l’élection présidentielle. Bien que peu connu à l’époque et sans réelle préparation, il obtint néanmoins près de 5% des suffrages.

Après le Coup d’Etat militaire contre le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le Président de l’UFP, Mohamed Ould Sidi Ould Maouloud s’opposera à ce putsh en fédérant,  autour du Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD), plusieurs partis et organisation de la société civile. Il sera l’un des principaux animateurs de ce regroupement et dirigera à ce titre la délégation de l’opposition lors des pourparlers de Dakar en vue de trouver une solution à la crise que traversait le pays.

Il jouera un rôle déterminant dans l’unité de l’opposition et le rassemblement de toutes les forces soucieuses de l’avenir du pays pour faire échec aux tentatives du pouvoir pour modifier la constitution et permettre un troisième mandat.

Mohamed Ould Sidi Ould Maouloud est né à Tidjikja en 1953. Il est professeur à l’université de Nouakchott et député à l’Assemblée nationale.

BIOGRAPHIE COURT

POLITICAL RESUME

Public Affairs

Public Affairs

19 May, 2015

Political Correspondent

Political Correspondent

29 January, 2013

Financial Consultant

Financial Consultant

28 June, 2011

11 January, 2016

International Agency

International Agency

03 February, 2015

Corporate Manager

Corporate Manager

09 April, 2012

Political Commentator

Political Commentator